Les fanatiques

Une création collective Le Grand Incendie
conception, dramaturgie et mise en scène Tristan Piotto
assistanat a la création Johanna Lafont et Alexiane Trapp
textes et interprétation Anastasia Lebedeva, Zoé Klecka et Alexis Larrieu
scénographie et lumière Justine Puech
création sonore Nathanaël Siefert
conseil scientifique Chloé Herdrich et Laure Chardier-Moringlane
costumes, accessoires et maquillage Emilienne Edmond
assistanat création costumes et accessoires
chorégraphie Mathieu Pascal et Louis Corbiere
développement Loreleï Dupé
communication et médiation Eva Cugnon
Origine du projet
L’évhémérisme est une théorie philosophique selon laquelle les dieux des mythologies auraient été des personnes réelles, qui ont véritablement existé et qui ont été sacralisées puis divinisées après leur mort. Leurs récits ont été embellis jusqu’à devenir une sorte de symbolisme absolu et universel. L’histoire est devenue une légende, puis la légende est devenue un mythe. Le culte du roi, du héros, de l’ancêtre est devenu le culte du dieu. L’évhémérisme est une des manières d’interpréter la mythologie. C’est une autre façon de voir et de penser la naissance des religions, ou tout simplement de notre propre histoire, de nos propres origines. 
Problématiques
De quoi sommes-nous bâtis ?
D’où venons-nous ?
Qui sont les dieux ?
Puis-je être un dieu ?
Sommes-nous les enfants de dieux ?
Comment sont-ils nés ? Comment sont-ils morts ?
Au final, qu’est-ce qu’un dieu ? Et si nous étions tous des dieux ?
Et si nous inventions des nouveaux dieux ? Une nouvelle mythologie ?
Une nouvelle cosmogonie et naissance du vivant ?
Et tout ce qui peut y avoir autour de ces dieux : nom, origine, fonction, langage, culte, rituel, célébration, relation, généalogie, résidence, histoire, avatar, attribut, symbole, esthétique, iconographie…
Prendre des dieux comme personnages d’une pièce dramatique, c’est faire jouer des êtres divins par des êtres humains, c’est donc au final parler de la condition humaine, dans ce qu’elle a de tragique, de drôle, d’absurde… Inventer, créer des dieux, c’est proposer un autre passé, une autre mythologie, celle qu’on aurait peut-être aimé avoir, imaginer quel dieu on aurait voulu vénérer, prier, à quel dieu on aurait voulu se confesser… c’est inventer une autre possibilité de croire, en des gens, des figures, des icônes… Pourquoi on croit ? Pourquoi on admire ces entités ? Pourquoi sont-ils sacrés pour nous-mêmes ?
Accueil en résidence
La Mac 2 (Service culturel du Crous de Bordeaux-Aquitaine), le Studio Théâtre 71 et L’Atelier des Marches (Compagnie Les Marches de l’Eté)
Avec le soutien du Conservatoire de Bordeaux Jacques Thibaud, le Service culturel de l’Université Bordeaux Montaigne, l’Espace 29, l’Ecole supérieure des Beaux-Arts de Bordeaux et le Service culturel de l’Université de Bordeaux
Les fanatiques a été sélectionné au Concours STArt 2019 (Arts et Sciences). Le projet a été accompagné et soutenu financiérement par l’Université de Bordeaux. Une étape de travail a été présentée au Festival FACTS Bordeaux.
Etapes de travail 
04/19 Festival Les Allégories, Université Bordeaux Montaigne et Festival Les Moissons d’Avril, Université de Bordeaux
05/19 Nuit des mots, Studio Théâtre 71, Bordeaux
10/19 Soirée de la création étudiante – remise des prix du concours artistique du Crous de Bordeaux-Aquitaine, Chapelle du Crous
11/19 FACTS Bordeaux, Marché des Douves et Espace 29, Bordeaux
03/20 Studio Théâtre 71, Bordeaux 
Création prévue à l’Espace 29, Bordeaux pour Janvier 2021 
close-alt close collapse comment ellipsis expand gallery heart lock menu next pinned previous reply search share star